La Martinique entre culture et nature

Les Antilles françaises étaient un rêve de longue date pour nous. Oui, étaient, car nous avons eu enfin la chance d’y passer nos dernières vacances.

Des amis nous ont fait des louanges de leur dernier voyage là bas, à tel point que nous n’avons pu résister. Nous hésitions entre Guadeloupe et Martinique et se fut finalement l’île aux fleurs (Madinina) qui eut gain de cause par rapport à nos centres d’intérêts.

La Martinique entre culture et nature

La culture omniprésente

Bien entendu que le climat tropical de cette île n’est pas étranger non plus à notre destination de vacances, mais c’est en réalité tout autre chose qui nous a séduit. Un reportage au journal télévisé de TF1 était consacré à la Martinique, son histoire coloniale, l’esclavage et sa richesse culturelle.

Ni une ni deux nous nous sommes empressés de nous renseigner sur la destination pour organiser nos prochaines vacances. Si trouver les billets d’avion n’a pas été un souci, il n’en a pas été de même pour l’hébergement.

Nous ne souhaitions pas partir à l’hôtel pour garder un peu plus de liberté et d’intimité. Le choix se portait donc sur la location d’un appartement ou d’une villa. Beaucoup de sites, beaucoup d’annonces de locations de vacances et c’est finalement sur Voyage-Martinique.fr et sa section de location de villas que nous avons trouvé notre bonheur.

Une belle villa située sur la commune des Trois-Îlets, avec piscine et vue sur la mer des caraïbes et la baie de Fort-De-France.

Cette commune était parfaite au niveau localisation, car nous souhaitions justement effectuer des visites sur le secteur. Et niveau culturel, nous avons été gâté.

Après quelques minutes de voiture, direction la commune du Diamant pour se rendre sur le site du CAP 110, un mémorial dédié à la période esclavagiste qu’a connu l’île. De grandes statues toutes blanches qui se dressent face à la mer en mémoire des négriers qui ont coulé en arrivant dans la baie, faisant de nombreuses victimes parmi les esclaves à bord.

Ce lieu est chargé d’émotion et vous rappelle cette sombre partie de l’histoire française.

5 minutes de plus en voiture et nous voila sur un petit parking en bord de route. Un endroit qui ne paye pas de mine, face au rocher du Diamant, où se trouve une petite cabane, la maison du Bagnard. Habitation très minimaliste qui a été autorisé à un ancien prisonnier.

Autre lieu très culturel, la savane des esclaves sur la commune même des Trois-Îlets. Un site entièrement reconstruit par Gilbert Larose qui retrace la vie des esclaves.

Vous avez la possibilité de faire cette visite avec un guide qui vous expliquera absolument tout. Des cases sont reconstruites à échelle réelle afin de vous rendre compte des conditions de vie pendant cette période.

Nous venions pour la culture et sur ce point nous n’avons pas été déçus du tout. Un programme très enrichissant.

Une nature luxuriante

Pour nous il était inconcevable de passer nos vacances en mode farniente au bord de la piscine. Ne pas profiter de la nature serait presque un sacrilège tellement il y a à découvrir.

Parmi nos découvertes les plus marquantes voici quelques recommandations si certains sont désireux de s’y rendre:

  • La randonnée de la savane des pétrifications: une balade qui peut se faire en famille où vous en prendrez plein les yeux, avec des vues splendides sur l’océan, des paysages parfois désertiques...
  • La presqu’île de la Caravelle : une réserve naturelle située sur la côte Nord Atlantique. un endroit sauvage où vous croiserez crabes et autres espèces pendant votre balade.
  • La montagne pelée : le seul et unique volcan de la Martinique, tristement célèbre pour son éruption en 1902 qui a décimé toute la ville de Saint-Pierre.
  • L’anse Dufour et l’anse Noire : 2 spots magnifiques pour le snorkeling où vous pourrez nager en totale liberté avec poissons tropicaux et tortues marines

Vous l’aurez compris, nos vacances en Martinique ont été un vrai succès. En espérant que ce petit compte rendu vous donne à vous aussi envie de découvrir cette destination et pas seulement pour son soleil et ses plages paradisiaques.

Écrit par Sam le dans Amérique du Sud

Faites suivre ce récit sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : ct2qu6mhx3