Un week-end à Berlin

Berlin figure parmi les grandes villes européennes que je n’ai pas encore visitées, mais le grand avantage c’est que cette métropole allemande est facilement accessible via autoroute, train ou encore une compagnie aérienne low-cost, pour les baroudeurs à petits budgets comme moi. Laissez-moi vous raconter mon week-end à Berlin !

Deux jours pour visiter Berlin

Porte de Brandebourg à Berlin

En dehors de la grande diversité de ses monuments historiques, ou encore la richesse de ses musées, il se trouve que la capitale allemande est aussi réputée pour sa vie nocturne branchée et très animée. Eh oui, indubitablement, Berlin s’est imposé ces dernières années comme le lieu de rendez-vous incontournable de tous les jeunes européens en quête d’amusements, de divertissements et de détentes, à l’instar de Paris.

Votre serviteur en fait justement partie. Trépidant d’impatience et bouillonnant d’excitation, je m’embarque sur un vol d’Easy Jet à destination de Berlin, avec quelques potes. Nous arrivons en début d’après-midi, mais il n’est pas encore question pour moi de faire tout de suite la fête. Je pars de suite à l’assaut donc des hauts lieux touristiques de la capitale. En prenant la ligne de bus n° 100, je me dirige sans plus attendre vers la très célèbre Porte de Brandebourg, qui à ma grande surprise était moins imposante que je ne le pensais. Je fais par la suite un petit détour au Reichstag, mais manque de pot le monument est fermé au public ce samedi. Je reviens donc vers la place Alexanderplatz où mes amis m’attendent.

Reichstag à Berlin


Virées nocturnes à Berlin

Je commence ma virée nocturne berlinoise dans les endroits « underground » qui font tant la réputation de cette ville allemande. L’on nous avait particulièrement conseillé Köpi qui est paraît-il l’un des squats souterrains les plus huppés, mais aussi le plus grand de Berlin. Mon plus grand regret c’est sans doute d’avoir raté les Tacheles qui a fermé ses portes au mois de septembre dernier.

Nous assistons à un petit concert d’un groupe branché local puis après avoir descendu quelques chopes de bière, nous poursuivons notre soirée dans les discothèques célèbres berlinoises. C’est donc tout naturellement dans le club mythique de Berghain, dans le quartier de Friedrichshain que nous nous dirigeons. Si j’ai choisi cette boite de nuit, c’est parce que l’établissement est tout simplement qualifié de « meilleur night-club du monde ». Pour preuve, arrivée sur les lieux, il nous a fallu attendre deux longues heures à faire la queue avant d’y entrer, mais une fois à l’intérieur, l’attente valait bien le coup. I like Berlin by night !

Pour en savoir plus, le portail touristique officile de Blerlin : http://www.visitberlin.de/fr

Écrit par Manu le dans Europe

Faites suivre ce récit sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : frjbhp9qi9