Mes premières vacances à Madagascar

Madagascar

Après deux années d’attente et de préparatif, j’ai enfin pu passer mes vacances à Madagascar. À peine rentrée, je n’ai qu’une envie c’est d’y retourner au plus vite, parce que j’ai vraiment passé un excellent séjour plein d’aventure, mais surtout atypique.

Les premiers jours

C’est à bord de la compagnie Air France que j’ai entrepris mon très long voyage à destination de Madagascar. Un grand périple pour moi, car c’est la toute première fois de ma vie que je passe autant de temps dans un avion (10 heures de vol !!!!). Nous atterrissons dans l’aéroport de Tananarive, la capitale aux alentours de 23 heures.

Heureusement que j’ai la chance d’avoir un cousin éloigné marié à une Malgache, qui m’a gentiment prêté sa maison tananarivienne, tout le long de mon séjour sur la Grande Ile. Eh oui, comme je ne disposais tout de même que d’un budget serré, je ne suis pas passée par un tour opérateur et avec mon Routard à la main, ainsi que les quelques conseils de ma cousine malgache, j’ai décidé de partir toute seule à l’aventure.

Dès le matin à mon réveil, c’est un soleil radieux qui m’accueille. Avec mon sac à dos, ainsi que quelques mots appris toujours dans le Routard, je décide de partir à l’assaut de la capitale malgache. J’ai fait les grands incontournables que sont le Palais d’Andafy Avaratra, le parc botanique et zoologique de Tsimbazaza, sans oublier le palais royal à Ambohimanga, situé à une quinzaine de kilomètres de Tana.

Mon périple dans le Sud malgache

Enfants de Madagascar

Quelques jours seulement m’ont été nécessaires pour faire le tour des sites touristiques dans la capitale et dès le quatrième jour, je pars à l’assaut de la partie sud de Madagascar.

Toujours avec la voiture de la cousine et d’un chauffeur malgache, nous faisons une toute première halte dans la ville thermale d’Antsirabe qui est entre autres célèbre pour ses pousses-pousses et ses maisons à l’architecture coloniale. J’y suis restée une nuit pour rejoindre par la suite le parc national de Ranomafana où j’ai observé dans leur milieu naturel le Grand Hapalemur, une espèce de lémurien menacé de disparition.

Je continue mon exploration de la partie sud malgache dans la ville Betsileo de Fianarantsoa, ou j’ai pris le seul réseau ferroviaire de la Grande Ile en direction de Manakara. Après quelques jours passés dans cette région de haut-plateau, je me dirige enfin vers le Massif d’Isalo, la raison principale de ma venue à Madagascar. Puis, j’ai terminé ma grande aventure dans le sud à la très célèbre plage d’Ifaty.

Le récit de Tiffany

Écrit par Sam le dans Afrique

Faites suivre ce récit sur les réseaux sociaux !

1 commentaire

Écrit par Clara le 01/07/2013 à 15h37
J'économise aussi pour aller à Madagascar mais malheureusement je dois passer par une agence donc ça va me couter cher! Aurais tu des bons plans pour le logement ou ou manger en ayant pas le portefeuille à rallonge ?:)

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : iu6c3ixzif