Mon voyage en Espagne

Bonjour tout le monde !

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais l’été tarde à pointer le bout de son nez par ici, à Paris. J’ai donc choisi de partir faire un tour en Espagne pendant la première semaine de juin. L’envie m’a pris de partager ce voyage avec vous, c’est la première fois que je parle de mes vacances sur internet, en espérant que ce ne sera pas la dernière. Allez, c’est parti !

Vue Barcelone

1ère étape : Barcelone

Je vous l’accorde, passer par Barcelone n’était pas très original, mais que voulez-vous, je n’avais encore jamais vu cette ville, c’était l’occasion ou jamais ! En bon touriste j’ai suivi les traces de Gaudi, tout ce que j’avais entendu dire est vrai : on reste vraiment bouche bée devant la Sagrada Familia, le parc Güell ou la Casa Mila (parmi tant d’autres, si vous voulez voir les œuvres de Gaudi c’est par ici : http://www.gaudidesigner.com).

Mais plutôt que m’attarder sur Barcelone et ses spécialités (d’autres l’ont déjà fait 100 fois !), je vais vous faire saliver avec la vue que j’avais de ma fenêtre.

C’était une location de vacances au bord de l’eau avec une vue tout simplement parfaite !

2ème étape : Valence

Je suis descendu un peu plus dans le sud de l’Espagne (vous allez me dire, ce n’était pas bien compliqué) pour passer quelques jours à Valence. Mis à part la cité des arts et des sciences, je ne savais absolument pas ce qu’il y avait à faire dans la ville, j’ai simplement erré au gré des décisions de mes baskets.

J’ai d’ailleurs croisé un couple de Français qui habitaient là depuis 6 ans, ces derniers m’ont conseillé de me rendre au Cabanyal avant qu’il ne soit détruit, sans m’en dire plus. Après quelques recherches, j’apprends qu’il s’agit d’un quartier typique à deux pas de la mer qui risque être coupé en deux pour le prolongement d’une artère centrale de Valence.

La photo n’est pas de moi mais provient du site Spanishpropertyinsight, elle est là pour illustrer l’esprit du quartier de Cabanyal : il s’agit à l’origine d’un quartier abritant des pêcheurs, on y retrouve globalement des maisons modestes, parfois même vétustes, habitées aujourd’hui par des ouvriers, des étudiants, etc. C’est un quartier qui a vraiment une âme, un peu comme Camden à Londres, il serait vraiment dommage de le laisser disparaitre ! Pour en savoir plus sur cette affaire, voilà quelques infos.

En se rapprochant du centre de Valence, j’ai découvert un restaurant plutôt sympa que je vous conseille : la cantina de Appetite. Au départ, je cherchais le restaurant Appetite, bien plus réputé, mais j’ai été attiré par les tarifs alléchants de la cantina. Voici où il se trouve :

3ème étape : Madrid

Après un détour par Almeria où j’ai rejoint un ami (je ne vous raconterai pas Almeria, la ville n’ayant que peu d’attraits touristiques), je me suis rendu dans la capitale. On dit que Paris est la plus belle ville du monde, je vous assure que Madrid n’est vraiment pas loin derrière. On y trouve énormément de bâtiments et monuments (dont j’ignorais l’existence pour la plupart, oups !) qui valent le coup d’œil, petite liste non exhaustive de ce qui m’a laissé de marbre :

  • Le palais de Linares, dont j’aimerais bien apercevoir l’intérieur rococo,
  • La gare d’Atocha
  • La plaza de Colon
  • Le palais royal
  • Le palais des communications
  • Le musée du Prado
  • La cathédrale de l’Almudena
  • Etc.

J’arrête ma liste ici sinon je n’en finirai jamais ! Je vous laisse chercher ces endroits par vous-même sur Google pour avoir un aperçu de ce à quoi ils ressemblent, vous ne serez pas déçus, promis ! Je ne résiste pas à vous présenter la cathédrale de l’Almudena.

Catedral de la Almudena - EspagneSource photo : Wikimédia Commons

4ème et dernière étape : San Sébastian

C’est ici que ça sent la fin des vacances : je me rapprochais dangereusement de la France et du retour à la vie de tous les jours ! San Sébastian paraissait être l’étape incontournable pour moi, étant d’origine Biarrote. Bien sûr je connaissais déjà la ville mais j’avais quelques amis à revoir. D’ailleurs plutôt que de vous parler des endroits touristiques à visiter (pensez quand même à aller voir la mairie qui est un ancien casino), je vais vous donner les quelques bonnes adresses que je connais.

Le meilleur bar à tapas selon moi est le Borda Berri, proche de l’océan. Si on y trouve des tapas "classiques", on a également la possibilité d’avoir de la "véritable" cuisine présentée sous forme de tapas ! Bref je ne saurais pas décrire les plats mais simplement dire : allez manger là-bas ! L’ambiance y est top et avec un peu de chance vous tomberez un soir de concert.

Au niveau des bars plus classiques, plutôt qu’une adresse particulière je vous conseille plutôt de trainer du côté de la vieille ville, l’ambiance y est vraiment agréable, plein de petites ruelles toutes plus vivantes les unes que les autres.

Enfin un endroit de la ville que j’aime énormément : le Parque Cristina Enea. C’est un parc tout ce qu’il y a de plus classique mais tout simplement parfait pour s’éloigner un peu du bruit de la ville et se reposer en toute tranquillité.

Et voilà, après ce petit périple, le retour à Paris a été plus compliqué que prévu, la grisaille était malheureusement toujours au rendez-vous. C’est quand ma prochaine semaine de congés ? Si vous avez d’autres lieux sympathiques à me conseiller, dans cette ville ou dans une autre, n’hésitez pas !

Écrit par Sylvain le dans Europe

Faites suivre ce récit sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : prmei6487h