Une semaine à New York

Fascinée depuis mon enfance par les grandes métropoles américaines, plus particulièrement New York, j’ai pu enfin réaliser mon projet le plus fou et embarquer pour une semaine vers la destination de vacances de mes rêves. New York me voici !

Hello New York

Vue de New-York

J’ai à peine subi les quelque neuf heures de vol, surtout que je suis arrivée à New York en début de soirée. Au fait, ce n’est pas comme si je débarquais en terre inconnue, car tout me semblait familier : la jungle de gratte-ciel à vous donner le vertige et la nausée, les rues bondées de monde, les panneaux publicitaires qui illuminent les façades immeubles...

Cette métropole est tellement vivante et animée que je ne savais plus où donner la tête. Et même à force de lever la tête vers les buildings, je n’arrêtais pas de me cogner aux passants new-yorkais. Je n’étais plus dans un de ces films ou ces reportages où la Grosse Pomme était en toile de fond, j’étais bel et bien à NYC.

Après une nuit d’insomnie et d’impatience, je lève le camp de mon hôtel à neuf heures du matin et me dirige vers Times Square. Avec un hot-dog à la main, j’en profite alors pour faire un petit détour au Greenwich Village et avec mon appareil photo en main j’immortalise des monuments célèbres et légendaires comme le Jefferson Market Courthouse, ou encore l’Arc de Washington Square Park.

Central Park, Ellis Island, Soho ...

Central Park

Les sept jours sont passés en un éclair, tellement il y avait de choses à voir et à faire à New York. J’essayais toujours de partir tôt de mon hôtel et m’assurer de visiter le maximum de sites touristiques. Comme j’avais fait l’impasse sur mon petit déjeuner, je me suis arrêté à la pâtisserie « Make My Cake » dans Harlem pour m’approvisionner en cupcakes et en café, avant d’embarquer vers Ellis Island, où la Statue de la Liberté et le Musée d’Ellis Island m’attendaient.

J’enchaine ma visite de la Grande Pomme à Soho, un quartier entre autres très réputé pour ses galeries d’art et ses musées. Je flâne par la suite sur la rue commerciale de Broadway, à la recherche de souvenirs de vacances que je vais ramener à mes amis.

Ayant entre temps fait la connaissance d’une autre Française en vacances à New York, je décide de passer mon dernier jour dans la métropole en sa compagnie à Central Park, où nous avons improvisé une petite pique-nique, non loin du lieu où Mark David Chapman a tiré sur John Lennon.

Écrit par Juliette le dans Amérique du Nord

Faites suivre ce récit sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : rjaxn6ievn