Vacances béninoises : total dépaysement !

Carte du BéninEnclavé entre le Togo, le Burkina Faso, le Nigéria, le Niger au nord et l’océan Atlantique au sud, où se trouve sa capitale officielle Porto Novo, le Bénin est un pays peu touristique. Néanmoins riche d’un patrimoine historique et culturel, berceau de la culture vaudou, il a vu naître nombre d’intellectuels africains. Le pays connait un triste passé lié au commerce de l’esclavage mais, en dépit de sa lourde histoire, il jouit de bien d’autres qualités en termes de nature, paysages, traditions...

Fiche "bon à savoir"

Le Bénin est à environ six à huit heures de vol de Paris ; l’aéroport international se trouve à Cotonou, sa capitale économique située sur le front de mer. Le français est la langue officielle mais des langues locales diverses sont couramment parlées. Le visa est obligatoire pour entrer au Bénin ainsi que le vaccin contre la fièvre jaune : un certificat de vaccination international est exigé pour la demande de Visa. La monnaie du Bénin est le franc CFA ; mieux vaut prévoir des espèces qu’on changera sur place car le paiement par carte, même Mastercard, est rarement possible et le retrait de liquide taxé.

Climat & nature au Bénin

La région profite d’un climat tropical chaud : attention aux moussons de mai à octobre et à l’harmattan (vent sec saharien) qui souffle de novembre à avril, faisant monter le thermomètre jusqu’à 40°. Sinon, la moyenne est de 30° quelle que soit la saison. La saison sèche de novembre à avril est la meilleure époque pour visiter le Bénin.

Coucher de soleil au Bénin

Les paysages jouissent d’une grande diversité, bien que le pays soit assez plat et de petite superficie : savanes, lagunes, marécage, lacs, parc nationaux, front de mer au Sud... ; attention car les plages où la baignade est possible et sécurisée sont peu nombreuses et les sites bien déterminés.

Us, cuisine, traditions

Le Bénin est le berceau du vaudou, culte traditionnel polythéiste : ainsi 80 % de la population est de croyance animiste (Dieu est partout dans l’univers et la nature). Différentes divinités sont honorées par des cultes à l’occasion de festivités : dieu du tonnerre, du fer, etc, comme dans la religion grecque et romaine. En décembre se déroulent les fêtes coutumières de la Gani : les chefs de l’ethnie Bariba confirment leurs allégeances au roi de Nikki en lui offrant des présents.

Goûtez à la cuisine traditionnelle béninoise : celle-ci est majoritairement constituée de deux plats typiques, l’amiwo et l’ablo (spécialité accompagnée de poulet et gâteau de riz et maïs à la vapeur). On consomme sur le front de mer énormément de crustacés, dont des langoustes et cigales de mer grillées ou flambées, un délice !

Hôtels et lieux de séjour

Cotonou, Grand Popo, Natitingou et sa superbe région (pays Somba) sont à voir absolument. La tribu béninoise des sombas, au nord ouest, habite des cases atypiques faisant penser à de petits châteaux forts : une architecture étonnante propre à ce groupe ethnique. Profitez de la grande diversité de l’artisanat sur les marchés et dans les boutiques de Cotonou : masques, poterie, objets sculptés...

Niveau logement, on trouve des hôtels bien cotés tels que la Casa del Papa situé à Ouidah (40 km de Cotonou) mais essayez-vous plutôt au tourisme équitable, ou solidaire, si vous souhaitez assister au quotidien béninois vécu "from inside" : voir le site D.E.P.A.R.T.S pour plus d’informations.

Écrit par Sam le dans Afrique

Faites suivre ce récit sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : wgd4ck9bpn