Un week-end à Stockholm

Vieux StockholmL’hiver dernier, je suis allé visiter Stockholm lors d’un week-end ; et je compte bien y retourner plus longuement dès que mes finances le permettront ! Quelle idée, me direz-vous, d’aller s’exposer au grand froid à cette période de l’année.

Eh bien quitte à avoir du mauvais temps et de la pluie ici, je préfère encore le froid sec, même à -10° ! Voici quelques souvenirs de mon (trop) fugace séjour dans la capitale suédoise : je n’ai pas eu l’occasion de visiter de musées à part le splendide Fotografiska.

Débarquer à Stockholm

Pour se rendre à Stockholm, le moyen le plus simple et direct est l’avion : j’ai pu dégoter sans souci un aller-retour à quelques 200 € (certes plus cher que de se rendre en Espagne, mais il faut dire que la distance n’est pas la même : environ deux heures et demie de vol). Une fois arrivé, l’aéroport est à 45 minutes du centre ville ; on peut alors louer une voiture ou emprunter les transports en commun – métro, bus, tram.

On peut aussi se rendre à Stockholm en train au départ de Paris (20h de trajet environ !) mais ça n’est pas moins cher que l’avion ! Côté hébergement, je suis allé dans une auberge de jeunesse qui, contrairement aux idées reçues, était ouverte aux personnes de tous âges. Sinon, il y a des hôtels pour tous les budgets : à partir de 350 couronnes, soit dans les 40 € la nuit – oui, il faudra passer au bureau de change en arrivant ! Et prévoir large : la vie est 10 % plus chère qu’à Paris...

Stockhilm de nuit

Flâner dans Stockholm

Au quotidien, les endroits les plus agréables pour flâner dans cette capitale hors du commun sont les friperies, parcs et salons de thé. Soit les 3 pôles de la culture suédoise : la mode (bah oui, d’où vient H&M d’après vous ?), la nature et la gourmandise ! Bon c’est un résumé hâtif, disons 3 grands pôles parmi d’autres ; mais ce que vous ne savez sûrement pas, c’est pourquoi "gourmandise" et je me dois de vous l’expliquer.

En Suède, il existe une tradition qui supplante, selon moi, toutes les autres : celle du fika. Ce mot énigmatique (comme 200 % de la langue suédoise) est littéralement le verlan de "café" (kaffe) en suédois. Mais par café on n’entend pas un furtif jus de chaussette au break de 10h, surtout pas : le fika est une vraie pause café avec tout ce qui va avec, les pâtisseries et les amis ! Bref, un moment convivial où les Suédois s’invitent entre eux comme les anglais s’invitent pour le thé !

Pour préparer votre voyage : http://www.visitstockholm.com/fr/

Écrit par Sam le dans Europe

Faites suivre ce récit sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : 5f8we9tpuu